Que travailler préferentiellement en période hivernale ?

Les mois d'hiver démarrent, la saison s'est terminée, il y a déjà quelque temps, c'est le moment de la reprise....Quels doivent être les axes de travail pour améliorer ses résultats l'année suivante ?

 

Doit on rester sur ce que l'on sait faire ? Doit on chercher à combler ses lacunes ?

 

Je dirais qu'avant de reprendre à corps perdu l'entrainement dans les trois disciplines, il me semble impératif d'écrire noir sur blanc son ressenti sur ce qui a fonctionné l'année précédente ou non, faire une autocritique de ses propres compétences ou pourquoi pas se faire aider de son entraineur pour faire le point sur ce qu'il reste à faire pour gagner encore un peu.

 

Ensuite, une fois que le diagnostique est fait, se donner des objectifs d'amélioration...Exemple, mon entraineur m'annonce qu'en natation, je dois chercher l'amplitude et améliorer mon indice de nage...alors je m'y tiens et je ne pense qu'à ça....J'oublie momentanément les chronos, je me concentre sur mon placement de tête, mes appuis, ma glisse , histoire d'automatiser des gestes plus précis, plus propres.....Idem en vélo, je cherche à améliorer ma technique de pédalage, améliorer mon relachement sur un travail de vélocité, améliorer mes diverses compétences en la matière (force en cote)....Savoir rouler avec haute vitesse de jambe et bonne souplesse, chercher le relachement.....Ce sont bien sur les gestes qui me permettront de tenir des allures élevées longtemps tout en économisant mes forces pour produire une course à pied digne de ce nom....

 

Pourquoi pas une petite séance de VMA par semaine en course à pied, histoire de maintenir un niveau de VO2 max correct....

 

De plus, j'en ai parlé dans d'autres articles, ne pas négliger la vitesse pure dans les diverses disciplines (notamment natation et vélo (assis), là ou ne risque pas de se blesser)....Il faut savoir que l'apprentissage technique d'un geste passe aussi par le travail de vitesse, grace à la vitesse notamment, on apprend le relachement....Quand je parle de vitesse, il s'agit bien de la filière anaérobie alactique donc des efforts de maximum 10" à intensité maximale.....C'est à dire du 15-20m crawl, du 80m course à pied ou du 150m en vélo....Par contre, il faut bien insister sur le fait que les répétitons de sprints ne sont possibles qu'avec de longues récupération très souple (2')....

 

Et ensuite voilà, j'aurais envie de dire : "Bossez la technique à 80% du temps (au seuil aérobie...130-140 puls/min, ça n'empêche pas !), et lorsque vous démarrerez un travail plus spécifique d'avant saison au seuil anaérobie et allures de course, vous en serez pleinement récompensés.....OJ

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0