Réglages vélos compètition et training

 

GOPR0811.JPGC'est un sujet sur lequel, on discute régulièrement avec mes potes de club,....S'entrainer toute l'année avec sa bête de course, est ce réellement nécessaire, est ce qu'on n'abime pas prématurémment son "engin de course" qui dépasse souvent les 3000 euros alors qu'un simple vélo pourrait très bien suffire à sa formation hivernale ??

Autre détail important, on roule l'hiver souvent sur des routes sales, humides, et donc celà veut dire un vélo sale à chaque sortie....

De plus, le fait d'avoir à sa disposition un vélo "handicapant" peut permettre de s'entrainer malgré tout efficacement avec des personnes dont le niveau est inférieur.

 

Pour ma part, je n'ai pas d'autre vélo de route que mon "chrono" mais par contre depuis toujours, je m'entraine avec un autre vélo "mulet" qui n'est autre qu'un VTT décathlon des années 1990, il pèse 14.6 kgs, je l'ai équipé de pneus slick large, d'un guidon triathlon, d'une paire de pédale look néo, d'une selle avec tige de selle inversée, d'un "grand" plateau de 48 (au lieu du traditionnel 42) et d'une roue libre permettant de tenir l'allure avec les "coursiers", elle démarre en 11,puis 12,13,14,15,17,19,21 dents.

GOPR0813.JPGEnsuite je me suis attaché à retrouver une position parfaitement identique entre mon vélo chrono et le VTT d'entrainement (qui peut etre un vélo course plus standard , peu importe).

Les mesures qui me semblent fondamentales :

  • Hauteur de selle bien sur mesurée depuis l'axe central du pédalier
  • Avancée de selle mesurée au fil à plomb- pointe de selle/ axe de pédalier
  • Différentiel hauteur de selle / hauteur des repose-coudes , le tout par rapport au sol, c'est plus simple à mesurer....Pour info, je suis globalement plus haut de 4 cms sur mon VTT par rapport au sol mais ça ne change rien à la position (seul le centre de gravité est plus bas sur le chrono...ce qui est mieux dans les virages secs !)
  • Distance précise entre la pointe de selle et les repose coude
  • Et très important selon moi, l'écartement des repose coude...Pour tout dire, j'étais bien posé sur mon VTT, et sur mon chrono , j'avais des douleurs dans les épaules (notamment un suplice sur l'ironman de cozumel...), en cherchant bien, je me suis rendu compte que mes repose bras étaient plus écartés d'un cms de chaque coté sur mon VTT, le reste étant parfaitement similaire !!

De plus , une position vélo peut être définitive mais on peut toujours évoluer légèrement et le fait de rouler sur sa posture de course à l'année me semble une bonne chose pour éventuellement affiner sa position.

De plus, l'adaptation d'un vélo à l'autre peut se faire quasi immédiatement des l'instant ou l'on a la même position.

Je vous encourage donc vivement à prendre un mètre, faire le point sur chacune de ces petites mesures et en tirer les bonnes conclusions !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0