Le Run & Bike ...

L'entrainement run & bike qui consiste à alterner la course et le vélo à deux ou trois pour un vélo, voire pourquoi pas à trois pour deux vélos (tout est possible), est extrêmement interressant pour le triathlète car il permet un entrainement intermittent de portion de course rapide suivie de périodes de récupération active mais facile en vélo de même durée.

 

Selon le terrain , le vélo peut devenir difficile (sable mou ou chemin de forêt) et donc le travail d'enchainement spécifique au tri et duathlon d'autant plus payant.

 

Cet exercice est très motivant car il peut très vite se transformer en petite course sur des trajets assez longs et de ce fait l'athlète pourra réaliser des séances très qualitatives ou en plus le volume est présent (donc à forte sollicitation physiologique)...

 

Un run & bike peut représenter un grand kilométrage courru à grande vitesse, rien d'étonnant que de faire un marathon en 2h30 avec des athlètes moyens...

 

Là encore, tout est possible au niveau des orientations de l'entrainement, on peut imaginer un run & bike type avec 20' d'échauffement à allure facile (sous forme de 2'-2'), puis 10*3' à allure seuil anérobie (soit 5 chacun), puis 10*1'30" allure VMA (5 chacun) et pour finir 20' a allure moyenne dégressive, retour au calme.....etc...etc

 

Voilà, ce qu'on peut retrouver au niveau du tracé cardiaque (ci dessous un exemple de nov 2012), on remarque que les récups sont très profondes généralement signe que le pouls redescend bien et c'est une bonne chose pour redémarrer à 100%.

Ce paramètre des récups profondes est très important, il permet d'améliorer considérablement la capacité de récup à l'effort de chacun, notamment les moins expérimentés, car nous le savons, l'une des premières qualités de l'athlète d'endurance, c'est sa capacité à se refaire vite après une accélération voulue ou non, comme le passage d'une bosse très raide en vélo ou il n'y a pas d'autre alternative que de se dépouiller pour passer !!

 

On y remarque le travail pyramidal : 5*2'-3*3'-3*4'-3*3'-5*2'-4*1' et récup active finale.....

 

Le run & bike peut être une super solution pour les athlètes qui se projette vers la longue distance et qui à la suite d'une longue sortie vélo peuvent ainsi enchainer, on va dire, avec plus de facilité en course à pied de par le fait que ce sera du travail intermittent plutot rapide mais surtout avec des bonnes phases de récup (sur le vélo)....Selon moi, à inscrire dans sa préparation hivernale...voire annuelle...!!

 

Avec des personnes moins préparées, on peut imaginer 2 vélos pour trois pour augmenter les temps de récup de chacun et maintenir de ce fait une bonne allure de course....bref, là, on peut tout imaginer, on a devant nous une infinité de solutions pour bien bosser dans du "spécifique"....

OJ

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0