Régler son alimentation pour "sécher" sans effort...

 

 Perdre du poids pour être mieux dans le sport et dans la vie de tous les jours, ce n'est pas forcément synonyme de grosses frustrations, de restrictions énormes...ce qui se solde souvent par des coups de fringales ou l'on fait n'importe quoi, ou une humeur maussade du au manque de nourriture....

Je reste convaincu qu'une quantité de calories ingérées dans une journée pourra être responsable de prise de poids ou au contraire de perte de poids selon l'agencement des choses.

 

Je pars de plusieurs principes de base :

- Ne pas s'interdire d'aliments qu'on aime mais simplement savoir s'en limiter un peu la prise et aussi le moment, on a plus le droit aux "douceurs" le matin mais pas le soir !

- Rétablir à tout prix si ce n'est pas le cas, un gros appétit le matin au réveil pour repartir sur de bonnes bases: la méthode la plus simple lorsqu'on a perdu l'appétit du matin étant de faire un repas supra léger un soir, même si l'on a faim...se lever tot, se réveiller tranquillement, logiquement rapidement on a faim...si ça ne marche pas le premier matin, reproduire la chose le lendemain...Et ensuite bien sur conserver cette bonne habitude qui est de manger peu le soir, des aliments riches en fibres alimentaires, en eau, plutôt protéiques et plutôt pauvre en glucides et lipides...

- Equilibrer ses repas de la façon suivante : Bien le matin, moyen le midi, peu le soir !

- Ne pas chercher à perdre plus d'un kilo par semaine : Ne pas se polariser sur la balance, se peser de temps en temps aux mêmes horaires c'est à dire lever avant de manger (3-5 jours d'intervalle maxi)

- Eviter les fringales, donc les hypoglycémies post-entrainement; c'est à dire qu'attention aux longues sorties dans le froid l'hiver ou la perte d'énergie thermique est forte et ou il est fondamental de s'alimenter pendant l'entrainement (en boisson énergétique) pour éviter de se venger sur la brioche-nutella au retour....mdr

- Mâcher très lentement, passer du temps à table, ne jamais manger à toute vitesse, c'est selon moi, l'un des deux grands principes à ne pas chinter (comme l'alim légère le soir)

- Boire beaucoup d'eau et éliminer

- S'alimenter en permanence pendant l'entrainement (je veux dire par là, prise d'une boisson légèrement sucrée) surtout sur les sorties vélo et les entrainements dépassant l'heure.

- Chercher à augmenter son métabolisme de base, mangeur de graisses...(voir article )

J'ai personnellement perdu 9 kgs en 2011 (donc retrouver un poids proche de mon poids optimal), en l'espace de 4 mois réellement sans avoir réellement eu l'impression de manquer, j'ai bien sur fait attention à respecter au quotidien ces quelques principes tout en passant pas mal de temps à l'entrainement...J'ai réussi à ne pas faire de "rechutes" grace au respect d'un minimum d'alimentation nécessaire sur les sorties longues en vélo....

 

Voilà, que dire de plus, essayez (pour ceux qui ont un léger surpoids) et vous verrez que vous serez mieux, plus performant, passerez de bonnes nuits réparatrices...Bref, la grande forme !

 

OJ

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    brion (dimanche, 07 décembre 2014 16:28)

    je valide! et surtout, une fois qu'on a réussi son régime pour se rapprocher du poids de forme, s'autoriser par la suite des petits écarts l'hiver et après les gros objectifs mais éviter le yoyo (je reprends beaucoup je reperds beaucoup je reprends je reperds) qui fatigue et désoriente l'organisme

  • #2

    Triathlon suisse (dimanche, 27 septembre 2015 11:06)

    +1 pour ma part également, la règle fondamentale pour moi et de ne pas consommer plus que ce que l'on brûle chaque jour, rien ne sert de se priver et de ce créer des carences ou des envies... Je trouve ton raisonnement et tes principes de bases excellents!